Première visite à l'hôpital

Publié le par Linda et René-Marc

Nous laissons aujourd'hui la parole à Linda et René-Marc, défenseurs actifs de la cause animale, et adoptants de Grisbi et Patoucha :

"Après l’adoption de Grisbi & Patoucha en novembre dernier, nous devions évidemment nous rendre à l’hôpital voir d’où ces petits bouts sortaient.
Ce n’est finalement que samedi dernier que cela s’est concrétisé, Nathalie acceptant gentiment de nous servir de guide.

Ayant lu une bonne partie du blog, vu de nombreuses photos, on s’attendait à un certain nombre de choses. Mais le voir en “vrai”, c’est quand même une autre histoire ! Découvrir ces chats, plus beaux et plus touchants les uns que les autres, les voir blottis à l’entrée de ces vides sanitaires sordides, attendant une once d’attention, au milieu de ce chaos qu’est l’hôpital en ce moment (entre les allers et venues des visiteurs, du personnel et des travaux)... C’est bien simple, ça retourne le coeur. Ça force l’admiration pour toutes celles et ceux qui leur viennent en aide. Ça donne une envie folle d’essayer d’apporter un petit quelque chose.

Ces chats le méritent tant.

En croisant leurs regards si expressifs et profonds, ils vous expliquent mieux que tout discours ce qu’ils peuvent endurer. Ils vous “racontent” leur vie, à l’hôpital, leur message est limpide.

Comment est-il possible que des humains ne les remarquent même pas ? Comment expliquer tant d’indifférence ? J’ose croire que les choses évoluent petit à petit. Elles avancent grâce à des personnes courageuses, au grand coeur, qui au quotidien veillent sur ces chats et savent se montrer pédagogues. Déjà, la direction de l’hôpital a accepté le principe de travailler avec l’association. C’est un grand pas, même s’il reste certainement beaucoup de chemin à faire.

Comment ne pas avoir la gorge serrée en croisant tous ces chats qui bientôt n’auront plus de lieu de vie (fût-il aussi sinistre), en pensant à tous ceux qui, effrayés par le bruit des engins, s’enfonceront dans les galeries inextricables des vides sanitaires au moment de la destruction, et qui ne reverront jamais la lumière...

Oui, la progression des travaux est planifiée, inéluctable. Il reste si peu de temps pour que de bonnes âmes se mobilisent et viennent soutenir l’équipe actuelle. Plus il y aura de familles d’accueil, plus il sera possible de sortir ces merveilles de cet enfer, de leur éviter une fin horrible.
J’espère que ces personnes de coeur seront nombreuses, il y a urgence...

De retour à la maison, nous avons trouvé Grisbi et Patoucha écroulés dans leurs couffins 3 étoiles.
Un vrai bonheur.
Que les chats de l’hôpital soient nombreux à y goûter...
"



Nous les remercions chaleureusement pour ce témoignage qui nous touche particulièrement, Natacha, Marion, Nathalie et Céline, car il illustre parfaitement ce que vivent ces chats.

Nous les remercions également pour les très jolies photos prises lors de leur visite, deux d'entre elles illustrant l'article précédant au sujet de Sonate.

Publié dans Action sur le terrain

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

marie-claude 25/06/2009 19:23

je le souhaite aussi que tout les chats soient sauves ,avant que les travaux de demolition commence,je sais que tous vont y arriver et merci pour eux

christelle 25/06/2009 16:51

c'est cette lettre que vous devez publier à la presse ! essayez la presse c'est gratuit, il y a beaucoup d'étudiants aussi qui ont fini leurs études peut être aurez vous quelques bénévoles, malheureusement je ne peux pas être bénévole trop loin ! (pas de calais)ha si j'étais tout prêt de vous ! j'espère que vous arriverez à attraper les autres chats sans différence ils vous attendent tous

natacha66 25/06/2009 09:36

C est aussi notre souhait le plus grand ,ne laisse encore chat en danger sur le site .... On espere que d autres sauvetages aussi important que les 6 chats que nous avons mis en securité vont avoir lieu bientot....Mais pour cela nous avons besoin d aide , et de soutien donc merci pour vos messages qui font vraiment du bien

marie-claude 24/06/2009 23:33

ho oui je souhaite de tout mon coeur qu'il ne restent plus de chats sur le site de l'hopital et qu'ils trouvent le bonheur dans leurs familles

Chatdesîles 24/06/2009 19:47

Merci pour ce témoignage ... tellement émouvant quand on sait que ces endroits où se trouvaient les chats vont disparaitre.

Ces lieux, je les ai vus l'an dernier à la fin du mois d'août avec des chats ... je sais que certains de ces lieux n'existent déjà plus ...et les chats ont été dispersés.

Le plus gros des démolitions est à venir ...
Plût au ciel que les chats aient été tous sortis d'ici là ...